L’urgence écologique :
les diagnostics Climat et Biodiversité

Phénomènes extrêmes de grêle, d’inondations, de sécheresse, d’érosion du littoral et de la biodiversité… L’urgence climatique et environnementale est une réalité sur le territoire de Nouvelle-Aquitaine, comme l’illustrent deux rapports phares, portés par la collectivité : Acclimaterra et Ecobiose.

Le constat alarmant de la situation actuelle est validé par le travail de plus de 450 scientifiques emmenés par Hervé Le Treut et Vincent Bretagnolle, sous l’égide de la Région. A travers deux rapports, ils alertent sur les conséquences à venir de notre inaction :

  • Acclimaterra, diagnostic pour le changement climatique,
  • Ecobiose, diagnostic pour la biodiversité.

AcclimaTerra, diagnostic pour le changement climatique

Acclimaterra est le Comité Scientifique Régional sur le Changement Climatique. Il s’agit d’un groupe indépendant de plus de 300 experts scientifiques, capable d’apporter aux acteurs du territoire les connaissances nécessaires à leur stratégie d’adaptation au changement climatique.

Ce comité est pluridisciplinaire, ses compétences couvrent un ensemble des domaines (Agriculture / Biodiversité/ Climatologie / Économie / Énergie / Territoires / Qualité de milieux naturels / Littoral / Eau…)

Objectifs:

  • comprendre et prévoir le changement climatique en Nouvelle-Aquitaine
  • mieux agir sur l’atténuation de ce phénomène et sur l’adaptation de nos milieux et de nos modes de vie et de production.

Ecobiose : diagnostic pour la biodiversité

La Région Nouvelle-Aquitaine a mis en place un comité de scientifiques spécialisés sur la biodiversité, dénommé Ecobiose, afin de dresser le diagnostic sur son territoire.

Ecobiose est un Comité scientifique interdisciplinaire sur la biodiversité, il est composé de 150 scientifiques, spécialistes en sciences de l’écologie et en sciences humaines et sociales.
Il analyse les enjeux liés à l’érosion de la biodiversité dans cinq socio-écosystèmes principaux :

  • les grandes plaines agricoles,
  • les forêts,
  • la vigne,
  • les milieux urbains,
  • les prairies et pâturages.

Ecobiose permet d’anticiper les conséquences de l’érosion du vivant et de la dégradation du fonctionnement des écosystèmes sur les domaines de la société humaine, aussi bien l’agriculture, le tourisme, la santé…

La biodiversité en Nouvelle-Aquitaine :

En savoir plus sur Ecobiose

Si rien n’est fait

Au vue ce des deux études, si rien n’est fait, la Nouvelle-Aquitaine pourrait être confrontée à :

  • + 1 à 2 degrés en 2050 en Nouvelle-Aquitaine
  • 2 fois plus de périodes de canicule
  • submersion d’ici 2100 entre 0,3 et 1,5 m de montée des eaux en plus
  • 10 jours d’avance par °c supérieur pour les récoltes
  • déclin estimé de la microfaune, -95% d’ici à 2030 
  • déclin estimé des populations d’oiseaux, -50% d’ici à 2028

Avec des effets directs et indirects sur la santé, maladies allergiques, polllution, maladies émergentes, canicules, tempêtes…

Face à l’urgence illustrée par ces deux rapports, les acteurs publics n’ont d’autres choix que l’action. C’est pour cela que la Région Nouvelle-Aquitaine s’investit pleinement dans Néo Terra et aspire à fédérer un grand nombre d’acteurs à cette démarche.

Logo de la Région Nouvelle-Aquitaine

Région Nouvelle-Aquitaine
14, Rue François de Sourdis
33 077 Bordeaux cedex
05 49 38 49 38
Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Lettre d'informations